New !

Payez en 3x ou 4x sans frais avec Alma

Les légumes à cultiver en août

Au mois d’août, le potager ne prend pas de vacances !

Les travaux de jardinage sont encore bien nombreux même si la récolte des diverses plantations est la mission principale. Gérer l’arrosage des plantes en période de canicule, biner le paillage, retourner le compost et bien entendu planter les légumes d’hiver sont autant de tâches qui attendent le jardinier.

Même s’il semble difficile de penser à la saison froide en plein été, il faut en effet d’ores et déjà préparer les semis et plants d’hiver. Que les adeptes d’assiettes saines et colorées se rassurent : fruits et légumes à récolter en août ne manquent pas !

Les variétés de légumes à cultiver en août dans le jardin potager

En août, le jardinier récolte fruits et légumes pour constituer des assiettes gorgées de couleurs et de saveurs. Saviez-vous qu’il s’agit aussi d’une période propice aux plantations des végétaux d’automne et d’hiver ? Voici notre liste des légumes, fruits, fleurs et aromates à cultiver dans le potager en été.

La liste des cultures d’hiver à semer, repiquer ou planter

Choux pommés, navets ou poireaux sont des exemples de légumes à semer en pleine terre à partir de la saison estivale. D’autres semis peuvent être constitués et placés dans un espace protégé des fortes chaleurs. La mâche et le pourpier d’hiver peuvent être semés à partir d’août dans une terre humide et à l’ombre. Il faut veiller à bien espacer les semis et à éclaircir les premiers pieds. Le poireau se cultive toute l’année. Les poireaux d’hiver sont à planter dès juillet pour une récolte en janvier. Un sol humide et drainé est nécessaire à leur croissance. Les choux-fleurs et les brocolis sont des légumes pouvant être repiqués en été.

Les légumes, fruits et aromates à récolter de juillet à août

Les récoltes en plein mois d’août sont nombreuses et variées. Le potager est plein de tomates, courgettes, aubergines ou betteraves qui attendent d’être dégustées. Un surplus de fruits et de légumes ? Pensez à les congeler pour les déguster tout l’hiver ou à les offrir en cadeau à vos voisins !

Des légumes riches en fibres

En août, il est temps de récolter de bons légumes pour une cuisine ensoleillée. Pour le plus grand plaisir des petits, c’est le bon moment pour mitonner des plats à base d’épinards. Bien sûr, les tomates, concombres et laitues occupent une place particulière au cœur de nos assiettes.

Pour une belle ratatouille, rien ne vaut de jeunes courgettes et des aubergines. Faites des stocks d’oignons et de pommes de terre en prévision des soupes hivernales. Enfin, passez de temps à autre par le potager pour croquer à pleine dent deux ou trois haricots verts.

Des fleurs comestibles et des aromates aux multiples vertus

Saviez-vous que plusieurs fleurs d’ornement sont aussi destinées à rejoindre nos assiettes ? C’est le cas de la capucine que vous pouvez récolter en août puis ajouter à vos salades. Sinon, tournez-vous vers les traditionnelles plantes aromatiques telles que la sarriette qui, plantée près des pieds de tomates, est un répulsif naturel contre les pucerons. Le romarin et le thym se récoltent avant l’hiver et peuvent être séchés pour en profiter toute l’année. Quant au basilic, il fera merveille dans votre sauce pesto maison.

Des conseils pour entretenir les plantations dès la fin du printemps

Dès les premiers jours de juillet, il ne faut pas hésiter à prendre soin des végétaux du potager, même si ces derniers semblent poursuivre naturellement leur croissance. Les travaux de jardinage sont encore nombreux.

Protéger les plantes de la chaleur du soleil

Les mois d’été peuvent être des périodes difficiles pour les végétaux, surtout dans les régions sujettes aux canicules.

Il est donc temps d’adopter les bons gestes en termes d’arrosage. Paillage des sols, mise en place d’outils particuliers ou réaménagement du jardin sont des solutions efficaces pour protéger les plantes.

Des conseils pour bien arroser

Dans le potager, plusieurs familles de végétaux souffrent de la sécheresse en période de canicule.

Il est important de savoir bien arroser pour que les plantes profitent au mieux de cet apport supplémentaire en eau. En période estivale, mieux vaut effectuer son arrosage tôt le matin ou en soirée pour éviter une évaporation trop rapide.

Veillez à verser l’eau lentement et toujours à la base des racines. Les feuilles des légumes et autres plantations ne doivent pas être mouillées sous peine de voir apparaître des maladies.

Enfin, pensez à pailler les sols et à biner ce paillage de temps en temps. Cette méthode a pour but de retenir l’humidité plus longtemps dans la terre.

Les différentes méthodes d’arrosage

La canicule sévit dans votre région et des restrictions d’eau sont mises en place ? Faites des économies en utilisant un système d’arrosage goutte-à-goutte dans le potager. Les végétaux plantés profiteront ainsi d’un taux d’humidité relativement constant.

Vous pouvez aussi choisir des pots dotés de réservoirs d’eau. La plante puise alors ce dont elle a besoin par effet de capillarité.

Les oyas, sorte de pots en terre cuite enfoncés dans le sol, sont à remplir d’eau régulièrement. Ils ont pour avantage de diffuser l’humidité lentement dans la terre, pratique lorsque vous partez en vacances !

Les autres petits travaux de jardinage

Au programme du calendrier des travaux de jardinage du mois d’août : taille, repiquage, paillage et lutte contre les maladies et insectes indésirables. Le but ? Permettre aux plantations de poursuivre leur croissance dans de bonnes conditions afin de pouvoir déguster fruits et légumes jusqu’au dernier !

La taille, le paillage, le repiquage des plantations

Pailler les sols autour de vos plantations est une bonne idée pour économiser de l’eau et prévenir l’apparition de mauvaises herbes. Ce paillage s’entretient par un binage régulier. Les jeunes plantations apprécient particulièrement cette technique de culture.

En août, il est possible de procéder à la taille d’été de certaines plantes. Vous pouvez couper les fleurs fanées des fuchsias pour voir apparaître de nouveaux boutons par exemple.

Pour obtenir de belles salades cet hiver, il est conseillé de repiquer quelques jeunes plants en laissant suffisamment d’espace entre chaque rang et en les mettant sous une serre tempérée. Laitues, feuilles de chênes, frisées, roquettes et scaroles seront prêtes à être dégustées dès septembre.

Lutter contre les effets indésirables des maladies des plantes

Il y a certes moins de risques de maladies en août mais la chaleur peut néanmoins apporter son lot de problèmes.

Un été humide et des températures situées autour de 25 degrés sont propices à l’apparition du mildiou par exemple. Cette maladie due à un champignon touche surtout les tomates et les pommes de terre qui se tachent de noir. Pour éviter cela, pensez à bien espacer vos pieds de tomate dès la plantation.

Le but ? Conserver une bonne circulation de l’air. Si la maladie sévit déjà il vous faudra couper les fruits et légumes infestés et traiter les plants restants avec un fongicide à base de cuivre.

Autre maladie à craindre : l’oïdium. Il s’agit d’un champignon de couleur gris clair qui apprécie particulièrement les courgettes, melons et concombres. Pour éviter son apparition, ne mouillez pas les feuilles lors de l’arrosage et séparez bien les rangs de plants.

La période estivale ne laisse aucun répit au jardinier amateur comme au professionnel. Planter les semis d’hiver, biner, tailler, arroser et bien sûr déguster les nombreux fruits et légumes sont autant de tâches auxquelles s’adonner au jardin. De plus, il faut lutter contre les menaces pesant sur les plantations. En effet, l’extrême sécheresse et les maladies comme le mildiou mettent en péril les récoltes. Pourquoi ne pas commencer à préparer le début de la prochaine saison dès maintenant ? Notre article sur les légumes à cultiver en septembre devrait vous plaire !

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00