New !

Payez en 3x ou 4x sans frais avec Alma

Quelle exposition a mon balcon ?

Nombreux sont les citadins à rêver d’un petit extérieur où profiter d’un peu de verdure et de tranquillité en journée. Pour les chanceux urbains à bénéficier d’un balcon ou d’une terrasse en ville, les idées d’aménagements ne manquent pas.

Voir fleurir les jardinières et se développer les légumes en pots est la meilleure des récompenses. Seulement, cultiver hors-sol sur son balcon ne s’improvise pas. Pour répondre au mieux aux besoins de chaque plante, la question de l’ensoleillement est cruciale.

Voici comment déterminer l’exposition de son espace extérieur et comment en prendre soin à chaque saison.

Déterminer l’exposition du balcon pour bien l’aménager

Les avantages à connaître l’orientation d’un balcon sont conséquents. Il existe différentes méthodes pour trouver la réponse. Cette première étape à mener en amont de l’installation d’un potager détermine notamment les variétés de végétaux à choisir.

Pourquoi connaître l’orientation du balcon est important ?

Les plantes ont toutes des spécificités et exigences de culture à respecter pour leur permettre une bonne croissance. La luminosité et les variations de températures sont des facteurs déterminants dans leur développement.

Condition n° 1 : une luminosité idéale

La lumière joue un rôle considérable dans la croissance des végétaux. Elle est vitale pour la majeure partie des plantes et à l’origine du processus de photosynthèse. Les feuilles des végétaux captent la lumière et la stockent sous la forme d’énergie.

La plante peut alors produire de l’oxygène grâce à l’action combinée du soleil et des nutriments présents dans l’eau. La chlorophylle est un pigment vert contenu dans les feuillages et permettant la photosynthèse. Il existe une série de plantes pouvant vivre dans une quasi obscurité. C’est le cas du chlorophytum par exemple.

Condition n° 1 : des températures favorables

Les brusques variations de températures sont les ennemies des plantes. En effet, avec le réchauffement climatique, le temps se dérègle et les végétaux ont parfois du mal à s’adapter.

Certaines plantes ont besoin de chaleur presque toute l’année comme les plantes méditerranéennes par exemple. D’autres, plus rustiques, s’adaptent à chaque saison. En ville, sur un balcon, il fait souvent plus chaud qu’à la campagne. Il faut prendre ce constat en compte, surtout l’été, afin d’arroser correctement.

Trouver le nord avec une boussole

Comprendre quelle est l’orientation de sa maison ou de son appartement n’est pas sorcier. La méthode la plus courante est l’utilisation d’une boussole. Sur le cadran, une aiguille magnétique est naturellement attirée par le nord. Il faudra poser l’instrument sur une surface plane horizontale, puis faire correspondre le bout de l’aiguille avec le point zéro. Vous pourrez alors en déduire l’est, l’ouest et le sud.

Savoir orienter sa maison ou son appartement avec Google Maps

Rendez-vous sur l’application Google Maps ou sur l’ordinateur pour la seconde astuce. Placée sur le mode « vue satellite », une boussole apparaît sur la carte en haut à droite de votre écran. Cliquez dessus et la carte s’orientera avec le nord en haut et le sud en bas. Il faudra alors en déduire l’orientation de votre logement.

Repérer l’emplacement du soleil pour en déduire l’exposition du logement

Technique ancestrale et particulièrement efficace : repérez-vous grâce à la position du soleil. Par temps clair, observez le ciel attentivement à plusieurs reprises dans la journée. Le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest. Placez-vous donc sur votre balcon le matin par exemple et constatez si celui-ci reçoit les rayons du soleil ou pas. Si tel est le cas, il est orienté à l’est.

Que planter dans un potager de balcon en fonction de l’exposition ?

Il n’est pas toujours possible de faire pousser ce que l’on veut dans un potager de balcon. En fonction du taux d’ensoleillement, certaines variétés de végétaux sont à privilégier. Ne soyez pas déçus. Même exposé au nord, un extérieur peut accueillir quelques plantes intéressantes.

Des idées de plantes pour une exposition à l’ombre 

Votre balcon est-il orienté au nord ? Votre cour et ses hauts murs ne laissent aucun rayon de soleil passer ? Votre extérieur est plutôt froid du début à la fin de la journée, et alors ? Si ces conditions ne peuvent pas vous permettre de faire grandir des plants de tomates, il est néanmoins possible d’installer quelques plantes rustiques et vivaces.

Des variétés de plantations vivaces

Dans un carré potager ou des pots placés à l’ombre, il est possible de jardiner des légumes feuilles et racines. La laitue romaine ou la roquette se plairont beaucoup dans un terreau frais voire humide et détestent la chaleur. Pour les plantes pouvant parfaitement vivre totalement à l’ombre, vous trouverez les sublimes potées de fuchsias, les très amusantes heuchères ou les camélias également. Le lierre, plante grimpante, peut être cultivé en pot et courir le long d’un mur dans n’importe quelle région.

Des aromates adaptés au froid

Côté herbes aromatiques pour agrémenter vos meilleurs plats, faites le choix entre la menthe, la ciboulette ou encore le persil. En jardinières, ces plantes aiment les terreaux aérés, riches en humus et à l’abri des courants d’air. La coriandre (on aime ou pas) apprécie l’ombre et la mi-ombre, bien abritée du vent.

Pour une exposition à mi-ombre

Bonne nouvelle, les végétaux appréciant les zones mi-ombragées sont courants ! En effet, avec une orientation à l’ouest, ils pourront profiter à la fois de l’ombre et de la fraîcheur le matin et du soleil l’après-midi par exemple.

Un choix de légumes qui aiment un ensoleillement mixte

Une exposition mixte conviendra parfaitement aux plants de cresson. Un sol frais, humide et bien drainé lui plaira beaucoup. Par ailleurs, l’ajout d’un compost organique lui sera profitable. L’épinard est aussi un bon choix. Selon la variété d’hiver ou d’été, les semis préfèreront une exposition mi-ombragée ou ensoleillée.

Une sélection d’herbes aromatiques et de fleurs

Particulièrement esthétiques, les érables du Japon peuvent grandir dans de gros pots, à condition d’avoir suffisamment de place sur sa terrasse ou sur son balcon. Des teintes de roux flamboyant caractérisent le feuillage luxuriant de cet arbre vivace. Une terre acide, argileuse ou sableuse lui plaira. Côté aromates, la verveine ou l’oseille apprécient les situations mi-ombragées.

Pour une exposition en plein soleil

Votre balcon profite de minimum 6 heures d’ensoleillement direct par jour ? Il est donc exposé plein sud ! Vous n’aurez (presque) aucun effort à faire pour regarder s’épanouir de petites tomates cerises bien juteuses. Veillez néanmoins à protéger vos plantes des coups de chaud en été.

Des variétés de fruits et de légumes appréciant la chaleur

Les légumes à cultiver dans un potager de balcon exposé en plein soleil sont nombreux. À vous les savoureuses tomates cerises à picorer de temps en temps. Les piments et les poivrons apprécient la chaleur et exigent un bon arrosage. Quant aux fraisiers, il faudra les choisir précoces pour déguster rapidement la première récolte.

Des herbes aromatiques

Côté aromates, le choix sera difficile. Thym, origan, sarriette, romarin, estragon ou encore sauge s’acclimateront très bien d’une forte luminosité et de la chaleur. N’oubliez pas de les arroser fréquemment. Pour ne rien gaspiller, sachez qu’il est possible de faire sécher certaines feuilles et de les faire infuser dans un ragoût en hiver.

Quel entretien pour un balcon selon son type d’exposition ?

Vous connaissez maintenant l’exposition de votre balcon et les plantes qui conviennent le mieux à votre nouveau potager. Il est temps de commencer les premières tâches de jardinage selon la saison. Taille, paillage, récolte, arrosage, c’est à vous de jouer !

Protéger ses plantes du gel et du froid sur un balcon exposé à l’ombre

Un terrain exposé au nord ou au nord-ouest ? Attention aux gelées lors de la période hivernale. En aménageant un potager sur un balcon à l’ombre, pensez à investir dans quelques équipements bien utiles. Cloches, voiles d’hivernage, tunnels chenilles ou cache-pots isolants permettent d’assurer la protection des végétaux en brisant le vent. Ne laissez pas les soucoupes sous les contenants, car l’eau stagnante pourrait faire geler les racines.

Protéger ses plantations de la sécheresse sur un balcon orienté plein sud

Le plein soleil convient à la croissance d’un bon nombre de plantations. Cependant, en été, les canicules à répétition peuvent fragiliser les végétaux. Protéger vos plantes de la chaleur est alors indispensable.

Il faudra sans doute commencer par créer de l’ombre. Parasoles, voiles d’ombrage ou isolants thermiques autour des pots sont des outils efficaces pour lutter contre la montée des températures. Sachez qu’il existe des contenants équipés de zones de rétention d’eau. Pour retenir au mieux l’humidité, n’hésitez pas à pailler vos cultures. Enfin, adoptez la méthode oyas pour diffuser l’eau lentement dans les racines.

Des astuces pour cultiver des végétaux de zones ensoleillées dans un potager mi-ombragé

Votre balcon profite-t-il à la fois du soleil et de l’ombre ? Y installer une potée de lavande sera peut-être utopique, mais en aménageant judicieusement vos contenants, il est possible de voir grandir de belles fleurs colorées. Placez des géraniums dans une jardinière suspendue à la balustrade côté rue par exemple. Idéalement, repérez bien la zone du balcon qui reste le plus longtemps exposée et vous pourrez peut-être la décorer de quelques variétés appréciant le soleil direct. Pour en savoir plus, voici comment positionner vos jardinières.

Recevez le calendrier du potager

Bons plants, astuces de jardinage et recettes de saison

Recevez par mail le calendrier du potager

Tous nos conseils pour jardiner et composter sur son balcon chaque mois dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le calendrier du potager

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00