New !

Payez en 3x ou 4x sans frais avec Alma

LIVRAISON OFFERTE avec le code JUIN 🌱
Chez vous sous 7 jours 📦

Comment planter dans un potager surélevé ?

Pour les amoureux de jardinage, le potager surélevé est la meilleure technique de culture.

Ce type de structure hors-sol s’installe facilement sur un balcon ou une petite terrasse en ville comme dans un jardin à la campagne. Héritage du fameux carré potager de 1976, ce modèle offre de nombreux avantages à ceux qui ont la main verte et aux plantations.

Ergonomiques, pratiques et simples à entretenir, les planches de culture surélevées séduisent de plus en plus de citadins, désireux de cultiver la terre dans un espace restreint. Légumes verts, herbes aromatiques et plantes à fleurs comestibles, les variétés adaptées à la culture en carré potager surélevé sont nombreuses.

Voici tout ce que vous devez savoir avant d’installer des planches cultivables hors-sol.

Qu’est-ce qu’un potager surélevé ?

Avant de se mettre au travail, il s’agit de bien comprendre ce qu’est un potager surélevé et quelles sont ses caractéristiques de culture.

Aussi appelé « jardin hors-sol », ce type de potager permet de jardiner une parcelle haute, au sein d’un bac rempli de terre. Dès le Moyen Âge, les jardins potagers traditionnels proposaient plusieurs espaces cultivables et correctement délimités.

Aujourd’hui, choisir un carré surélevé présente de nombreux avantages, surtout pour les citadins.

Les avantages et inconvénients pour le jardinier et ses cultures

Le potager surélevé puiserait ses récentes origines en 1976 aux États-Unis. Mel Bartholomew, ingénieur à la retraite invente un système pour jardiner avec facilité légumes, herbes et fleurs sans se baisser.

Le carré potager voit alors le jour avec des mensurations bien arrêtées : 1,20 m de côté pour 25 cm de haut, 16 cases de surface agricole pour un volume total d’1,5 m2. Aujourd’hui, la plupart des carrés potagers surélevés sont écologiques et offrent une intéressante alternative à la culture en pleine terre.

Cette structure cumule de nombreux avantages :

  • Utiliser une planche de culture en hauteur permet aux personnes âgées ou handicapées de jardiner en limitant les problèmes de santé.
  • Ce modèle s’invite en ville, y compris dans de très petits espaces pour offrir aux citadins un coin de verdure.
  • Opter pour un carré hors-sol c’est pouvoir cultiver fruits et légumes dans une terre mieux drainée, plus fertile et moins compacte.
  • Le potager surélevé, isolé par un bac, est en partie protégé de l’invasion des mauvaises herbes.
  • Lorsqu’on n’a ni la main verte, ni le temps de cultiver, il est préférable de se concentrer sur une petite parcelle.

En revanche, cette technique de culture n’est pas si simple et présente quelques inconvénients :

  • Cette méthode ne convient pas à toutes les variétés de végétaux. Les pommes de terre et autres plantes racines ne trouveront pas la place ni la profondeur nécessaire à leur développement.
  • La petite surface agricole du potager surélevé ne pourra pas nourrir une famille entière.
  • Une fois installé, le modèle devient difficilement maniable, car très lourd. Il convient de bien prendre le temps de réfléchir à son emplacement définitif avant de le monter et de le remplir.

Potager surélevé où potager sur pied : comment choisir ?

Le potager surélevé est souvent confondu avec le potager sur pieds. Ce dernier correspond à une structure en forme de jardinière, d’une profondeur restreinte et d’une surface peu étendue.

Les herbes aromatiques et laitues se plairont certainement dans ce petit espace. En revanche, les légumes ne pourront pas y pousser facilement à moins de ne privilégier qu’une seule variété.

Le principal avantage du potager sur pieds est sa hauteur confortable allant de 80 à 90 cm. Les personnes âgées ou à mobilité réduite apprécieront jardiner assises.

Il existe plusieurs types de parcelles surélevées pour y créer un véritable potager. Le bac sans fond est la méthode la plus connue et répandue. De format généralement carré, ce modèle est composé de planches posées sur le sol naturel. Un terreau adapté, du compost et un fond en billes d’argile y sont déposés. Il est aussi possible de monter des buttes pourvues ou non de planches de coffrage pour retenir le tout.

Fabriquer le meilleur potager surélevé chez soi

Les potagers surélevés peuvent adopter toutes les formes, styles, tailles et matériaux possibles. Carré, rectangulaire, en forme de cœur ou rond, laissez-vous tenter par le modèle que vous aurez envie d’entretenir.

Si vous optez pour un kit à acheter en magasin spécialisé, faites le choix d’un article adapté à la taille de votre balcon, terrasse ou jardin.

Le printemps est la meilleure période pour entamer l’installation ou la construction de votre potager. Les premiers semis sont à réaliser à la fin de l’hiver, seulement quand plus aucune gelée n’est à prévoir. C’est donc le moment idéal pour préparer vos cultures afin de pouvoir en récolter les fruits dès l’été.

Le bois est un matériau noble, préféré des potagers surélevés. Tournez-vous vers un bois résistant à l’humidité et sans aucun traitement chimique. Si vous fabriquez votre carré vous-même, assurez-vous de consacrer au minimum 20 cm de profondeur de bac.

Métaux, pierres, parpaings ou bambous sont des matériaux particulièrement esthétiques et également utilisés pour la construction de ce type de structure.

Une fois votre potager acheté ou construit, trouvez-lui un emplacement de préférence en plein soleil. Les légumes demandent un fort ensoleillement pour pousser efficacement.

Quelles sont les variétés de plantes les plus adaptées à la culture en potager surélevé ?

Un potager surélevé peut accueillir de nombreuses espèces de plantes et cela tout au long de l’année. Néanmoins, ces dernières ne doivent pas avoir besoin d’une place importante, car leurs racines ne pourront pas s’enfoncer très profondément dans la terre.

Exit plantes tombantes, racinaires ou ne supportant pas l’eau stagnante. Dans ce petit espace de culture, herbes aromatiques, légumes de saison et fleurs comestibles s’épanouiront.

Des idées de légumes de saison

Les variétés de légumes se prêtant mieux à ce type de culture hors-sol sont celles qui n’ont pas besoin d’occuper une trop grande place. Mieux vaut donc oublier les courgettes, choux, poireaux et betteraves.

Les légumes aux racines peu profondes seront déjà plus faciles à cultiver. Optez pour une petite parcelle de radis nains, quelques plants de fraises et de tomates cerises ainsi que de la salade feuille de chêne par exemple.

Choisissez toujours des légumes de saison afin de respecter le cycle naturel des plantations. En hiver, vous pouvez commencer à cultiver vos plantes dans des godets, à l’intérieur de la maison. Dès le mois de mars, ces dernières pourront être repiquées dans votre carré potager en fonction des températures.

Pour savoir quand semer, planter et récolter vos légumes et aromatiques, le plus simple reste de télécharger notre calendrier du potager 😉

Attention à bien respecter les associations de légumes. Certaines variétés ne supportent pas de cohabiter tandis que d’autres aiment se rendre service. Enfin, pensez à tuteurer les tomates et autres plantes grimpantes. Cette astuce permettra aux tiges de ne pas se briser sous l’action du vent ou la pression des fruits.

Tout un choix de fruits et fleurs comestibles

Les fraisiers s’adapteront parfaitement à une culture dans un potager surélevé. Il vous faudra faire un choix entre les fraisiers dits non remontants et remontants. Les premiers ont un cycle de reproduction court et ne produisent des fruits qu’entre mai et juillet. Les remontants vont donner une récolte généreuse puis plusieurs petites jusqu’à l’automne.

Saviez-vous que la capucine se mangeait ? Longtemps préférée comme ornement en jardinière ou en pot, elle est aujourd’hui la star des grands restaurants. Selon les régions, il est possible de planter les jeunes pousses dès le mois d’avril dans le carré surélevé. N’hésitez pas à la placer à côté des tomates, car ses fleurs repousseront efficacement les pucerons.

Ceercle vous propose aussi de découvrir des plantes médicinales telles que le cosmos sulfureux. Ses racines peu profondes se plairont dans un carré potager. Le cosmos est une plante mellifère qui attire les pollinisateurs comme l’abeille. Ses feuilles peuvent être consommées crues pour accompagner une salade par exemple.

Jardiner les herbes aromatiques

Le potager hors-sol est le terrain idéal pour la pousse d’herbes aromatiques. Quoi de plus satisfaisant que de récolter quelques feuilles et brins pour les ajouter aux préparations culinaires ?

Ceercle vous propose des box de plants de saison pour agrémenter votre petit potager. Basilic pourpre, coriandre, thym ou aneth sont mis à l’honneur cet été tandis que ciboulette ou persil raviront les papilles en hiver.

Pour réussir la culture des plantes aromatiques, un sol bien drainé et une exposition très ensoleillée sont indispensables. Attention toutefois à l’excès d’eau qui peut leur être fatal. Dans un carré potager surélevé, il est difficile de mélanger les variétés d’aromates. Thym et romarin apprécient les climats secs tandis que les menthes ou le persil préfèrent nettement les zones ombragées de sous-bois, plutôt humides.

Comment entretenir et prendre soin d’un potager surélevé toute l’année ?

À chaque nouvelle saison correspondent de nouvelles tâches de jardinage. Semer, tailler, récolter ou lutter contre les insectes ravageurs font partie du quotidien du jardinier. Pour permettre au potager surélevé de bien se développer tout au long de l’année, il faut l’entretenir avec amour et rigueur. Voici quelques conseils pratiques pour prendre soin de votre jardin hors-sol.

Pratiquer la culture associée pour un meilleur rendement 

Votre potager surélevé est en place et il faut maintenant le faire vivre d’année en année. La culture associée est une technique qui consiste à planter différentes variétés de végétaux côte à côte pour favoriser leur croissance.

Les légumes sont souvent sujets aux invasions d’insectes nuisibles. Des plantes aromatiques comme le thym ou la menthe ont un effet répulsif. Les œillets d’Inde ou les cosmos sont antiseptiques. La capucine luttera contre les mouches blanches affectant les tomates.

Des conseils pour mettre en place une rotation des cultures

Un potager surélevé se prête très bien à la technique de rotation des cultures. Il s’agit d’une pratique agricole qui consiste à alterner les variétés de végétaux sur une même parcelle durant plusieurs années. À plus grande échelle, la rotation dite pluriannuelle fait partie du règlement européen d’agriculture biologique. Dans le cas d’un carré potager, la succession des variétés de légumes et d’herbes aromatiques permet au sol de ne pas s’épuiser et de se renouveler.

Sur 4 ans, vous pouvez planter des tomates et des fraisiers par exemple la première année. Au printemps suivant, optez pour des légumes racinaires qui s’acclimatent de petites profondeurs. Pour ne pas vous perdre, il est conseillé de noter chaque année vos plantations sur un schéma de votre potager surélevé.

Des conseils pour le choix du terreau et de l’engrais idéal

Dans un potager surélevé, plusieurs couches de terre d’au moins 15 cm chacune seront nécessaires au bon développement des plantations. Commencez par tapisser le fond du bac avec des graviers ou des billes d’argile pour assurer le drainage. Au-dessus, il est intéressant de déposer un peu de compost bio organique recouvert par un terreau universel ou adapté aux potagers.

Le terreau universel est composé de tous les nutriments essentiels aux plantes : calcaire, engrais et matière organique. Le choix du terreau principal dépendra surtout des plantes que vous souhaitez installer. Veillez quand même à déposer un substrat meuble et drainant pour faciliter l’enracinement.

Un arrosage optimal adapté selon les saisons

Pailler les cultures est une bonne manière de conserver l’humidité plus longtemps après l’arrosage. Cela est d’autant plus important que les potagers surélevés possèdent généralement un meilleur drainage. Si cela est possible, optez pour un système d’arrosage goutte à goutte.

Cela permet de répartir la teneur en eau de manière homogène sans noyer les plantations. En été, préférez un arrosage tôt le matin ou le soir, une fois le soleil couché. Les feuilles ne doivent pas être mouillées au risque de voir arriver maladies et insectes. Au printemps, n’hésitez pas à fertiliser vos plantations avec de l’engrais naturel bio. Pourquoi ne pas concevoir votre propre compost à partir de vos déchets organiques ? En vogue, la technique du lombricompostage est un véritable écosystème dans lequel les vers jouent un rôle primordial.

Lutter efficacement contre les insectes ravageurs sans utiliser de pesticides

Tout jardinier le sait : il faudra bien tôt ou tard lutter contre les insectes ravageurs et les maladies. Comment ne pas céder à l’utilisation de produits phytosanitaires ? La prévention est de mise dans le potager.

Dès les plantations et semis, pratiquez la culture associée. Certaines variétés de plantes, placées les unes à côté des autres, se rendent service mutuellement. Les aromates ont généralement un effet répulsif sur les insectes ravageurs. Pour lutter contre les attaques gourmandes des escargots, n’hésitez pas à enfermer vos salades dans de petites cages grillagées. Binez régulièrement la terre pour remuer le paillage et éviter la prolifération des mauvaises herbes.

Une astuce : attirez la biodiversité dans votre jardin ou sur votre balcon avec des hôtels à insectes. Certaines bêtes seront ravies de vous débarrasser des parasites et nuisibles.

Installer un potager surélevé ou « carré hors-sol » sur un balcon ou dans un jardin est une bonne idée. Ce type de structure permet aux jardiniers urbains et ruraux de cultiver une petite parcelle de végétaux toute l’année. Adapté aux personnes âgées, facile à entretenir et n’occupant que peu de place, le potager surélevé a de nombreuses qualités. Comme tout espace de plantation, il faut en prendre soin régulièrement pour voir ses efforts récompensés. D’autres modèles de culture existent comme le potager sur pieds ou le potager artisanal en terre cuite à lombricompost de Ceercle. Élégant, pratique et idéal pour les balcons, il saura ravir les amoureux du jardinage !

Recevez le calendrier du potager

Bons plants, astuces de jardinage et recettes de saison

Recevez par mail le calendrier du potager

Tous nos conseils pour jardiner et composter sur son balcon chaque mois dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le calendrier du potager

Les légumes à cultiver en juillet

Jardiner sur son balcon

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00