6 conseils pour bien démarrer son lombricomposteur Ceercle

le composteur à planter - à partir de 29€

Démarrer un lombricomposteur prend du temps !

Et c’est frustrant, mais vous devez l’accepter et être patient. Il y a plein de choses qui se font de manière invisible à vos yeux, comme l’apparition de micro-organismes. Voici 6 conseils pour accélérer le processus et obtenir un compost équilibré.

1 – Ne bourrez pas votre colonne 😉

Vous êtes nombreux à nous appeler à l’aide car le niveau de la colonne ne descend pas assez vite. Minute papillon !

Il faut que vos vers s’adaptent à leur nouvel habitat. Pour les aider, il ne faut pas les nourrir de façon excessive le temps que vos déchets se décomposent et que vos vers se reproduisent … 💚

En effet, au démarrage, il y a entre 30 et 50 vers dans un sachet (des adultes mais aussi des bébés qui doivent grandir). Et chaque vers digère son poids par jour … plus ils sont nombreux, plus ils digéreront vite vos déchets secs et organiques. C’est mathématique 😉.

Notre conseil : Pendant 1 mois et demi, 1 belle poignée de déchets par semaine puis vous augmenterez le volume au fur et à mesure que vos vers se reproduisent 🪱.
En moyenne, on dit que l’on récolte son premier amendement (alias compost) au bout de 4 à 6 mois, encore un peu de patience ⏱️ !

2 – Maintenir l’équilibre azote / carbone

Trop sec ? Trop humide ? Vous nous posez beaucoup de questions sur la substance de votre compost. Et c’est normal. Et en même temps, rien de plus simple pour garantir un compost équilibré.C’est la règle des 50/50 ⚖️. 50% de matières organiques type épluchures, 50% de matière sèches type carton ou rouleaux de sopalin 📦.

Notre conseil : Quand vous mettez vos déchets de cuisine, vous devez les recouvrir d’un volume au moins équivalent de déchets secs.

Le carton ne créera jamais de problèmes dans un lombricomposteur, alors que les déchets organiques le peuvent. Il vaut donc mieux mettre toujours plus de carton !

L’autre avantage en mettant du carton sur le dessus, c’est que vous évitez le contact entre les mouches et les déchets organiques qui ne peuvent donc pas aller pondre.

Comment obtenir un compost équilibré ?

On vous conseille d’alterner entre 50% de déchets organiques (Salade, épluchures…) et 50% de déchets secs (carton, papier…). À vous d’observer votre compost et d’ajuster en fonction des besoins que vous percevez.

Si votre compost vous parait très humide, boueux c’est certainement qu’il manque de carton pour absorber l’humidité. Ajoutez-en découpé en petits bouts et mélangez votre compost (À la main pour les plus courageux ou à l’aide d’un ustensile 😉)

Les déchets humides

On pense souvent aux épluchures mais il existe une grande diversité de déchets humides à mettre au compost :

  • Coquilles d’oeufs broyées
  • Champignons
  • Épluchures
  • Plantes et fleurs mortes
  • Marc de café
  • Thé (et sachet si il est bio-dégradable)

Les déchets secs

Aussi appelés déchets bruns ou carbonés, les déchets secs sont indispensables pour un compost équilibré :

  • Carton
  • Boîtes d’oeufs
  • Essuie-tout et rouleau en carton
  • Papiers, journaux
  • Feuilles mortes

Les déchets interdits

N’apportez surtout pas ce genre de déchets à votre compost au risque de :

  • Avoir de mauvaises odeurs
  • Avoir un compost déséquilibré
  • Réduire le nombre de lombrics

3 – Découpez vos déchets en petits morceaux

Vous vous demandez pourquoi nous avons créé un petit rond de la taille d’une main pour mettre vos déchets ♻️ ?
Ce n’est pas QUE pour faire joli, cela a été pensé par notre designer pour éviter que vous ne mettiez des morceaux trop gros dans la colonne 😉!
Car on vous connaît, vous êtes parfois un peu pressés 😊
Plus vos déchets seront découpés en petits morceaux, plus vite ils se décomposeront, et plus vite vos vers les digèreront.

Notre conseil : Découper tout en petit morceaux, c’est un petit réflexe à prendre, mais une fois pris, vous ne vous en rendrez même plus compte. Cela devient automatique !

4 – Ne paniquez pas s’il y a des petites bêtes

Si vous remuez un peu les déchets de votre lombricompost, vous observerez de nombreuses petites bêtes qui s’activent.

Nombreux d’entres vous se demandent si ces animaux sont bénéfiques ou nuisibles. Rassurez-vous, la présence de tous ces petits habitants est une bonne chose ! Ce sont eux qui contribuent à la symbiose de la faune de votre compost.

Les cloportes par exemple sont complémentaires aux lombrics. Ils assurent le premier stade de la décomposition des matériaux ligneux (déchets durs).

Tout comme les collemboles, les acariens, nématodes, coléoptères, mille-pattes et lombric, tous des animaux du sol, et qu’il est beaucoup plus facile à observer ici que dans leur milieu naturel.

Collemboles
Collemboles
Cloportes

5 – Des moisissures ? Rien de plus normal !

Bactéries, protozoaires, levures, il y a aussi des micro-organismes qu’on ne peut observer qu’au microscope mais qui jouent un rôle tout aussi essentiel dans la transformation du compost !

Certains champignons forment ainsi des filaments qui, en s’accumulant, finissent par ne pas passer inaperçu : ce sont les moisissures qui apparaissent notamment sur les fruits et autres déchets humides.

6 – Rejoindre le groupe privé Facebook 🌱

Malgré tous nos conseils, vous n’y arrivez toujours pas ?
La bonne nouvelle, c’est qu’on ne vous laisse pas dans la nature 🤝.

En rejoignant le groupe privé Facebook Le Ceercle Club 🌱, nos experts vous guideront dans cette démarche de lombricompostage ♻️.

Et vous pouvez même échanger avec la communauté des Ceercleurs 💚

Désormais, n’hésitez plus à nous rejoindre et à poser vos questions 😉

Je rejoins le club Ceercle

Vous avez tué vos vers ? 😱

Vous pouvez toujours prendre une recharge 🐛
Bon, on ne va pas vous dire que l’on se réjouit, mais faute avouée, à moitié pardonnée 😉💚

Et notre motto : c’est en faisant qu’on apprend.

Première étape : vérifier s’ils sont toujours en vie

Comment ? Tout simplement en retirant deux poignées de compost, et pour les plus sensibles … vous pouvez même utiliser une grande cuillère pour inspecter s’il y a de la vie.

Deuxième étape : prendre une recharge de vers le cas échéant

Si aucun signe de vie n’apparaît, on a une solution, mais juste pour cette fois hein 😉 ! On compte sur vous pour mieux vous occuper de ces petites bêtes à l’avenir, dites-vous que c’est comme un animal domestique à la maison 🏠.

Notre solution : Un sachet de 500g de vers de compost élevés par nos soins à Lyon. Vous trouverez des adultes, des jeunes et même des oeufs. Mais aussi, toute la microfaune du sol nécessaire au bon démarrage du lombricompost 🪴

Je commande une recharge de vers

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00