Quels insectes sont bénéfiques au potager ?

le composteur à planter - à partir de 29€

Les insectes et autres petites bêtes qui peuplent les jardins, suscitent tantôt la peur, tantôt le dégoût chez l’homme. Pourtant, de nombreuses créatures telles que la coccinelle, l’abeille ou encore la tant redoutée araignée sont utiles au jardinier. Les insectes auxiliaires pollinisateurs, prédateurs de ravageurs et nettoyeurs ont un rôle primordial à jouer pour garantir la bonne santé de la biodiversité. Partons à la découverte de la faune sauvage bénéfique au potager du jardin.

Quel est le rôle des insectes auxiliaires du jardin ?

Les insectes pollinisateurs assurent la reproduction naturelle des fruits, fleurs et légumes du jardin. Les petits prédateurs se nourrissent des nuisibles et protègent ainsi les végétaux. Quant aux nettoyeurs, ils fertilisent le sol pour permettre aux plantes de bien se développer.

Des animaux utiles pour fertiliser le sol

Sous les pieds du jardinier, de nombreuses petites bêtes font un travail colossal pour maintenir la terre en bonne santé. Ces insectes nettoyeurs et leurs larves se nourrissent de plantes mortes, recyclant ainsi les déchets du sol en matière organique fertile. Le ver de terre est un habitant du jardin particulièrement apprécié. En créant des galeries, il fabrique des microporosités qui améliorent la rétention de l’humidité. Dans la nature, le bousier joue un rôle primordial.

Les pollinisateurs de cultures

Le processus de pollinisation est un enjeu majeur de la biodiversité. Les abeilles en sont les ambassadrices les plus connues. En butinant les fleurs, elles transportent le pollen des organes mâles de la plante aux organes femelles, permettant ainsi la reproduction des végétaux. Bourdons et papillons font aussi partie de ces insectes créateurs de nouvelles plantations.

Créez votre potager de balcon 🍓

Un potager autofertile pour cultiver et composter sur un petit espace

Facile & Sans odeur

Fabrication artisanale au Portugal

Design

Compact

Modulable

2x plus de récoltes qu’en pot

Découvrir nos potagers

Des exemples d’insectes bénéfiques au potager

Les insectes utiles au jardinier sont nombreux et leurs tâches sont variées. Pour lutter contre les fameux pucerons, la chrysope et la coccinelle ne se font pas prier. Le syrphe se charge de la pollinisation tandis que la mouche et la guêpe se font une joie de dévorer les ravageurs du potager.

Les alliés de la pollinisation du jardin

Saviez-vous que 70% de la production de cultures destinées à l’alimentation des hommes dépend des insectes pollinisateurs ? Cependant, depuis une trentaine d‘années, les petites bêtes utiles au jardin s’éteignent. Si l’utilisation de produits phytosanitaires a longtemps été la première cause de leur extinction, le réchauffement climatique est aujourd’hui devenu un réel danger. Des espèces nuisibles telles que le fameux frelon asiatique arrivent en France et se mettent en chasse des abeilles et des bourdons. Le syrphe aux allures de guêpe est en réalité une mouche butineuse. Ses larves se nourrissent de pucerons qui deviennent adultes au printemps, prêtes à voler de fleurs en fleurs.

Les petits prédateurs d’insectes nuisibles

Dans le potager, des petits soldats assurent discrètement la survie des plantations. Ce sont les insectes prédateurs qui aiment se nourrir de nuisibles tels que les chenilles, cochenilles, limaces et bien entendu pucerons. La coccinelle est une alliée de taille mais elle n’est pas la seule. La chrysope et sa larve sont aussi très friandes de pucerons et d’acariens. Les agriculteurs en élèvent même par millier sous serre pour protéger les plantations. Le carabe apprécie les vergers et autres souches d’arbres sur lesquelles se trouvent de grasses chenilles à dévorer. Le discret staphylin aime particulièrement les limaces et les escargots ainsi que la larve de la mouche du chou.

Les recycleurs, amis du jardinier

Pour prendre soin de la terre au jardin, l’action des insectes recycleurs est efficace. Les staphylins débarrassent aussi le sol des excréments et des feuilles mortes. Les cloportes décomposent la matière organique et créent ainsi un humus de qualité. Quant au perce-oreille, il débarrasse le sol du potager des fruits et légumes pourris ou en décomposition. Les insectes ne sont pas les seuls amis du jardinier, des petits animaux nocturnes comme les hérissons sont de grands prédateurs de gastéropodes par exemple.

Des conseils pour attirer les insectes auxiliaires et les protéger

Vous êtes maintenant convaincu de l’utilité des insectes dans le jardin potager ? Pour les attirer durablement, quelques solutions existent. Planter des fleurs mellifères, construire des cabanes et cultiver les plantations dans le respect de la biodiversité sont des idées parmi d’autres.

Offrir le gîte aux nombreux insectes bénéfiques du potager

Durant la saison hivernale, les insectes ont besoin de lieux sûrs pour se reposer jusqu’au printemps. Plantez des végétaux essentiels au bon développement des petites bêtes. Certaines plantes servent à la fois d’abris et de garde-mangers. Aux pieds des arbres fruitiers, il est possible de laisser un peu de feuilles mortes ou de végétation sauvage en friche qui abriteront coccinelles et araignées. De simples nichoirs à oiseaux peuvent aussi convenir aux insectes à condition d’y loger de la mousse et des feuilles sèches. Enfin, adoptez un hôtel à insectes au milieu du potager. Esthétique et utile, cette construction DIY servira de maison à de nombreux habitants.

Nourrir les insectes efficaces du jardin

Dans le jardin, plantez des plantes hôtes mellifères comme le sureau, la menthe, le millefeuille ou la molène, riches en nectar et en pollen. Même sur un balcon en ville, il est possible de faire pousser des végétaux attirants pour les petites bêtes. Dans un potager Ceercle, le souci ou la capucine plairont autant aux insectes qu’aux cuisiniers amateurs. Bien entendu, il est important de ne pas utiliser d’engrais chimiques et de produits phytosanitaires, d’ailleurs interdits aux particuliers depuis 2019. Pour obtenir des cultures de qualité et surtout bonnes pour la santé, les méthodes de fertilisation naturelles sont à privilégier.

Protéger et attirer les insectes dans les jardins devient un enjeu environnemental majeur. Face aux dérèglements climatiques et à l’utilisation encore massive de pesticides, il est indispensable de trouver des solutions. Apprendre à repérer les espèces auxiliaires bénéfiques permet au jardinier d’offrir à ses plantes protection et épanouissement.

Cependant, il existe aussi des petites bêtes ravageuses de cultures. Voici quels sont les insectes nuisibles au potager.

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00