La tomate est un fruit appartenant à la famille des Solanacées et est originaire d’Amérique du Sud. Ce sont les Aztèques, qui les premiers ont cultivé la tomate avant qu’elle ne soit importée en Europe dès le XVIème siècle au gré des explorations.

Produit phare des mets italiens depuis des siècles, les pomodoris se traduisent dans leur langue par « pommes d’or ». Après avoir conquis le bassin méditerranéen et imprégné son patrimoine culinaire, la tomate a voyagé en France depuis Marseille pour séduire jusqu’aux nordistes.

Aujourd’hui elle est partout sous toutes ses formes et sa culture en France est développée. Ce fruit est consommé par les Français toute l’année ainsi les maraîchers français tentent de prolonger leur présence sur le territoire en les cultivant sous serres. Néanmoins, la tomate est un fruit incontournable de nombreuses sauces, recettes de crudités, condiments, si bien qu’elle est bien souvent consommée hors-saison.

Cultiver la tomate

La tomate se plaît dans les sols riches et drainés exposés au soleil. Elle se sème généralement entre février et mars et on repique les jeunes plants jusqu’en juin. Les tomates ont besoin d’espace et de profondeur, éloignez-les de 20 cm minimum et choisissez des jardinières ou pots profonds si vous les plantez hors-sol.

La saison de consommation de la tomate française peut donc s’étaler de juin (pour les tomates du sud de la France) à octobre soit jusqu’aux premières gelées. Si son environnement lui est propice, la tomate peut donner jusqu’à 3 kg de fruits par pied.

Ainsi il est primordial de la tailler (on vous explique la technique sur instagram) pour éviter qu’elle ne fasse des fruits trop bas sur la tige qui risqueraient de l’affaiblir. Mais il est aussi important de la tuteurer pour qu’elle ne s’affaisse pas sous le poids de ses fruits.

Attention la tomate est capricieuse, son arrosage doit être régulier et son jardinier doit veiller à lui associer des cultures particulières s’il ne veut pas avoir à la traiter chimiquement. En effet, les tomates sont souvent les proies du mildiou (pour éviter cette maladie, paillez le pied de vos tomates cela empêchera l’humidité), des pucerons et autres insectes ravageurs (pour éviter leur présence, plantez des aromatiques odorantes comme le basilic ou des œillets d’indes).

Ce fruit offre un panel de goûts, de formes et de couleurs exceptionnel ! Il est donc aussi plaisant de les cultiver que de les déguster 🙂

Cuisiner la tomate

C’est le légume d’été par excellence et ses qualités nutritionnelles en sont la preuve. Riche en eau, en bêta-carotène et en vitamine C, la tomate vous hydrate et vous fait bronzer ! Riche en antioxydants et en fibres, c’est un fruit qui facilite le transit et la lutte contre les maladies liées au vieillissement.

Pour profiter au maximum de sa haute densité nutritionnelle, consommez-la crue avec sa peau et ses pépins. De la même manière, pour conserver tous ses bienfaits, ne la conservez pas au réfrigérateur car les températures inférieures à 15° risqueraient de détériorer son goût et ses vertus.

Recette : le Gaspacho de Gaspard de la fête des pères

Pour la fête des pères, Gaspard 7 ans 👦🏻 a préparé son fameux Gaspacho aux 3 tomates : 🍅🍅🍅 car Gaspacho, c’est aussi son surnom 😊

Recette estivale ☀️

Ingrédients pour 4 gourmands (de tomate) 😉 :

– 6 tomates variées

– 1 concombre

– 1 poivron vert

– 2 oignons nouveaux

– 1 gousse d’ail

– 8 brins de ciboulette

– Du basilic

– 200 g de mie de pain rassis

– 1 cuil. à café de vinaigre de Xérès

– 2 cuil. à soupe d’huile d’olive @oliodiserra

1 pincée de piment

– Une pincée de sel et de poivre

 

Étape 1 👩🍳 :

Pelez le concombre, fendez-le en deux, ôtez les graines. Découpez-le en petits morceaux. Pelez et épépinez les tomates, découpez la pulpe en petits cubes. Otez les côtes et les graines du poivron, découpez-le en dés. Nettoyez et hachez les oignons. Réservez au frais quelques cuillerées de ces légumes pour la garniture.

Étape 2 👨🍳 :

Faites tremper la mie de pain dans de l’eau froide. Pelez l’ail, éliminez le germe. Réunissez dans le bol d’un robot tous les légumes, la ciboulette, l’ail et la mie de pain essorée. Mixez pour obtenir une préparation onctueuse.

Étape 3 🍽 :

Assaisonnez avec sel, poivre, piment, huile d’olive et vinaigre. Réservez au froid au moins 3 h. Parsemez de petits dés de légumes réservés avant de servir.

Le petit plus Ceercle : Choisissez plusieurs variétés de tomates et de basilic comme le pourpre pour donner à votre plat 1000 et une couleur d’été ☀️🌈

Le saviez-vous 💡 ?

Principalement connu sous le nom « gaspacho andalou », le gaspacho est une soupe froide prisée pour sa richesse en ingrédients naturels. Similaire à la recette du Salmorejo, celle du gaspacho est généralement faite à base de légumes frais et crus. Servi dans un verre, ce potage est sans aucun doute le meilleur des rafraîchissements durant l’été.

Le petit plus de Ceercle : Le coulis de tomate de saison pour consommer les tomates toute l’année

On l’a dit, la tomate est un fruit dont on a du mal à se passer 8 mois de l’année. Mais si elle est si abondante et gouteuse en été, pourquoi ne pas conserver les tomates françaises de saison en bocaux pour profiter de leur goût toute l’année ?

Cette astuce anti-gaspi permet donc à la fois de respecter la saisonnalité de produit et de profiter de tous les bienfaits que les tomates d’été offrent. Si vous n’avez pas de stérilisateur pas de panique, la mise en bocaux est tout de même possible !

Etape 1 : Préparer une sauce tomate avec vos tomates bien mûres (elles donneront du goût), assaisonnez à votre guise (ail, origan, huile d’olive, olives, basilic, oignon, vin rouge par exemple)

Etape 2 : Laissez mijoter jusqu’à la consistance souhaitée (coulis, sauce, purée, …)

Etape 3 : Pendant ce temps, plongez vos bocaux vides et leur couvercle dans de l’eau bouillante pour les stériliser et laissez-les tremper 10 min. Puis égouttez-les à l’envers sur un linge propre.

Etape 4 : Verser la sauce tomate chaude jusqu’à 1 cm du bord de vos bocaux propres et refermez les bien.

Etape 5 : Placez vos bocaux dans une grande cocotte ou casserole et recouvrez-les d’au moins 2 cm d’eau au-dessus des couvercles.

Etape 6 : Portez à ébullition et laissez stériliser environ 30 min.

Vous pouvez ensuite conserver ces bocaux à température ambiante 6 à 12 mois.

L’astuce de Ceercle : si vous entendez un chuintement à l’ouverture des bocaux c’est que ceux-là sont bons à manger 😉

Composter la tomate

Tout se composte dans la tomate : chaire, pépins, peau, trognon.