Comment faire du compost en appartement : notre guide pratique

Vous habitez en ville, vous n’avez pas de jardin ? Vous pouvez tout à fait composter vos biodéchets en intérieur. Je vous vois venir : “oui, mais je n’ai pas beaucoup de place dans mon appartement, un composteur c’est trop gros, et ça attire les moucherons…”. Il existe pourtant des méthodes de compostage adaptées aux petits espaces, sans odeurs ni nuisances !

Découvrez comment faire du compost en appartement ! Grâce à nos conseils et à nos composteurs d’appartement, allégez votre poubelle de 30% et transformez vos déchets alimentaires en compost riche en nutriments.

Comment composter quand on vit en appartement ?

Vous habitez en ville, vous n’avez pas de jardin… Vous vous dites que le compostage ce n’est pas fait pour vous ? Pourtant, il est tout à fait possible de composter vos biodéchets en intérieur, même si vous n’avez pas beaucoup de place. Et promis, sans odeurs ni nuisances !

Deux méthodes de compostage sont particulièrement adaptées aux petits espaces, pour leur rapidité et leur absence d’odeurs : le lombricompostage et le bokashi.

Le lombricompostage

Le lombricompostage, c’est le compostage à l’aide des vers. C’est une méthode de compostage rapide, sans odeurs, et sans entretien grâce à l’action des vers de compost. Ces derniers font tout le travail : ils accélèrent la décomposition des déchets organiques et aèrent le compost. Vous récoltez du lombricompost, très riche en nutriments, environ tous les 3 mois et du thé de compost.

Les lombricomposteurs sont adaptés à l’intérieur, dans votre cuisine ou votre salon, comme à l’extérieur, sur votre balcon ou votre terrasse par exemple. Vous pouvez même composter directement dans vos pots de plantes avec notre lombricomposteur à planter !

Si un lombricomposteur présente peu d’inconvénients, il est nécessaire de respecter quelques règles à l’image du respect du régime alimentaire des vers ou du maintien d’un équilibre entre les apports de matière organique et de matière sèche. Nous y reviendrons plus en détail par la suite.

Comment composter quand on vit en appartement ? Le lombricompostage

Le bokashi

Le bokashi est un composteur de cuisine basé sur la fermentation anaérobie (sans oxygène). Un activateur de compost, contenant les bactéries et les microorganismes nécessaires, accélère la décomposition des déchets dans un seau hermétique.

Comment ça marche ? Le principe est simple. Vous déposez une première couche d’activateur au fond de votre bokashi, puis vos déchets organiques. Vous ajoutez une dose d’activateur et vous pressez vos déchets pour évacuer l’oxygène. Vous répétez l’opération jusqu’à que votre seau soit rempli !

Le bokashi présente également des avantages :

  • Le bokashi permet de composter tous les déchets de cuisine sans exception, comme la viande et les produits laitiers.
  • Grâce à l’activateur de compost qui empêche la pourriture des déchets organiques, le bokashi ne dégage pas de mauvaises odeurs.
  • Hermétique, il n’attire pas les insectes.
  • Le bokashi demande peu dentretien. Il n’a pas besoin d’être brassé, ni humidifié. Il n’a pas besoin d’un équilibre entre matières organiques et matières sèches.

Grâce au bokashi, vous obtenez du jus de compost et une base de compost, qui n’est pas tout de suite prête à l’emploi. Nous vous en parlerons toute à l’heure.

Comment choisir son composteur d’appartement ?

Il est important de choisir le composteur qui vous convient, selon vos besoins et vos envies. Voici quelques critères à considérer :

  • L’emplacement : si la place privilégiée du bokashi est dans la cuisine, un lombricomposteur peut s’installer tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
  • L’espace : si vous n’avez qu’un espace limité à votre disposition, privilégiez des composteurs compacts à l’image de notre composteur de cuisine. Si vous avez un balcon, notre potager composteur est le modèle qu’il vous faut !
  • Le prix : trouvez le composteur adapté à votre budget. Chez Ceercle, commencez petit, mais voyez grand avec nos composteurs 100% modulables.
  • Le volume de compostage : selon la taille du composteur, vous pouvez composter un volume plus ou moins important de déchets. La taille idéale de votre composteur dépend du nombre de personnes dans votre foyer et selon votre régime alimentaire.
  • Les matériaux : les matières nobles comme la terre cuite et le bois coûtent plus cher que le plastique. Contrairement au plastique, la terre cuite est durable, isolante et esthétique.
  • Le design : choisissez le composteur qui s’adapte le mieux au style de votre intérieur. Un composteur design peut devenir un véritable objet de décoration.

Où placer son compost en appartement ?

Vous pouvez placer votre composteur dans la cuisine, dans le salon ou encore sur le balcon en fonction de l’espace disponible et de vos préférences.

  • Cuisine : c’est l’emplacement optimal ! Votre composteur est à portée de main quand vous cuisinez, pour composter vos épluchures et restes de fruits et légumes par exemple.
  • Balcon : si vous avez peur d’éventuels désagréments liés au compostage, placez votre composteur à l’extérieur sur votre balcon ou votre terrasse.
  • Salon : parce qu’ils sont souvent peu esthétiques, les composteurs sont généralement cachés dans un recoin de notre intérieur ou sur un bord de balcon. Nos composteurs design sont toutefois de beaux objets décoratifs, qui auront toute leur place dans votre salon.
Où placer son compost en appartement ?

Comment faire du compost en appartement ?

En compostant, vous valorisez plus d’un tiers de vos poubelles ! Petit geste, grand impact : 1 tonne de biodéchets compostée, c’est 1 tonne de CO2 émise dans l’atmosphère évitée.

Quels sont les déchets autorisés et interdits ?

Tout dépend du type de composteur dans votre appartement !

Dans le cas du bokashi, vous pouvez composter tous les déchets de cuisine sans exception, y compris la viande et les produits laitiers.

Dans le cas du lombricomposteur, certains déchets sont à proscrire à l’image des aliments vermifuges (ail, oignon, poireau, etc.) ou d’origine animale (viande, poisson, produits laitiers, etc.). Pour plus d’informations, lisez notre article : Quels aliments mettre dans son lombricomposteur ?

Les bons gestes pour un compost en bonne santé

Bien souvent, la peur des mauvaises odeurs ou la crainte d’une infestation de moucherons dissuadent de composter en appartement. Pas d’inquiétudes, un compost équilibré ne cause aucun désagrément. En revanche, l’apparition de mauvaises odeurs ou d’insectes sont autant de signes d’un compost déséquilibré.

Voici quelques conseils pour un lombricompostage sans odeurs ni nuisances :

  • Respectez un équilibre dans vos apports : la règle d’or c’est 50% de déchets organiques et 50% des déchets secs (qu’on a souvent tendance à oublier…) !
  • Découpez vos déchets en petits morceaux : plus les déchets sont petits, plus vite ils se décomposent, plus vite ils sont digérés par les vers de compost.
  • Déposez rapidement vos déchets dans le compost et recouvrez vos déchets organiques d’un volume équivalent de déchets secs pour empêcher que les moucherons n’y pondent.
Les bons gestes pour un compost en bonne santé

Que faire de son compost en appartement ?

Découvrez plusieurs façons d’utiliser le compost et le thé de compost produits lorsque l’on vit en appartement. Pour plus de détails, découvrez notre article Que faire du compost ?

Si le lombricomposteur permet d’obtenir un lombricompost prêt à l’emploi, le bokashi ne permet d’obtenir qu’un pré-compost. Il est nécessaire d’enterrer ce pré-compost pour qu’il finisse de se décomposer. En appartement, mélangez-le à la terre de vos pots ou jardinières sur votre balcon par exemple. Sinon, ajoutez-le à un composteur collectif, à l’image d’un composteur d’immeuble ou de quartier.

Concernant le compost mûr, il représente un amendement organique extrêmement bénéfique pour vos plantes. Il favorise la croissance et la bonne santé de vos plantes. Il améliore la structure du substrat, à l’image de sa capacité à retenir l’eau et les nutriments.

N’hésitez pas à apporter du compost à vos plantes en pots, qu’elles soient d’intérieur ou d’extérieur :

  • Surfaçage : lorsque le niveau de terre de vos pots baisse, remettez à niveau à l’aide d’un surfaçage de compost.
  • Rempotage : mélangez ⅓ de compost et ⅔ de terre lors du rempotage de vos plantes.

Sachez qu’il est tout à fait possible de stocker son compost pendant 3 à 4 mois maximum. Et si vous n’avez pas la main verte, donnez votre compost à votre entourage, des associations de jardinage, votre collectivité ou encore via des plateformes de dons.

Et le thé de compost alors ? C’est un excellent engrais liquide naturel ! Diluez 1 volume de lombrithé dans 9 volumes d’eau dans votre arrosoir. Utilisé pur, il serait nocif pour vos plantes. Arrosez vos plantes pour les fertiliser !

Que faire de son compost en appartement

Conclusion

Désormais, le compostage en appartement n’a plus de secrets pour vous ! Il est tout à fait possible de composter en intérieur, dans des espaces réduits, et le tout sans odeurs ni nuisances. En faisant du compostage un geste du quotidien, vous contribuez à construire un monde plus vert.

👉 Vous êtes prêts à vous lancer ? Découvrez l’éventail de notre gamme de composteurs d’appartement compacts et design.

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00