Quel est le meilleur composteur ? Notre top 3

Pour le printemps offrez-vous un potager composteur 🪱

Le compost est un moyen efficace et écologique de réduire ses déchets ménagers et de les revaloriser. Si vous avez envie de vous lancer dans l’aventure du compostage, vous vous demandez peut être quel type de composteur choisir. Quel est le meilleur composteur ?

S’il existe différents types de composteurs, il n’y a pas de meilleur composteur en soi. Le choix d’un composteur dépendra de vos contraintes (à l’image de l’espace et du temps à votre disposition), de vos besoins (comme le volume de déchets à composter), et de vos envies. Petit ou grand, simple d’utilisation, esthétique, sans odeur… les critères de choix peuvent varier d’une personne à l’autre.

Dans cet article, nous vous présentons trois types de composteurs : le composteur de jardin, le lombricomposteur et le bokashi. Pour que vous puissiez trouver votre meilleur composteur pour vous, nous comparons leurs avantages et leurs inconvénients.

Le composteur traditionnel, idéal pour le jardin

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, vous pouvez optez pour un composteur de jardin. Le composteur traditionnel permet de décomposer les déchets organiques en bon compost, grâce à l’action de micro-organismes et bactéries présents dans le sol.

Quel volume de composteur choisir ?

Un composteur de jardin vous permet de composter une grande quantité de déchets alimentaires, de déchets secs et de déchets verts du jardin (feuilles mortes, branchages, tonte de pelouse, etc.). En comparaison, les composteurs d’appartement ont une capacité plus réduite.

Pour votre composteur de jardin, choisissez la taille de votre bac à compost en fonction du nombre de personnes dans votre foyer et de la superficie de votre jardin. Leur capacité varie généralement entre 100 et 400 litres, voire 600 litres.

Un composteur de 300 litres sera suffisant pour une personne seule, un composteur de 400 à 500 litres conviendra pour un couple.

Un composteur en bois ou en plastique, quel matériau choisir ?

La plupart des composteurs proposent des matériaux résistants aux intempéries, aux UV ou aux insectes, à l’image du bois ou du plastique.

Entre ces deux matériaux, notre préférence va aux composteurs en bois. En effet, les composteurs en bois permettent une meilleure aération du compost, sont plus respectueux de l’environnement et sont plus esthétiques. En revanche, ils sont souvent un petit peu plus chers que les composteurs en plastique, ils sont plus lourds et par conséquent plus difficiles à déplacer, et ils sont un peu plus difficiles à nettoyer.

Un composteur de jardin facile à utiliser : quelles caractéristiques essentielles ?

Pour qu’il soit pratique à l’usage, votre composteur de jardin doit présenter quelques caractéristiques :

  • Un couvercle amovible, afin de déposer facilement vos biodéchets (matières organiques, matière sèche)
  • Une trappe ou un tiroir à la base du composteur, pour récupérer facilement son compost mûr.
  • De bonnes aérations pour la circulation de l’air, essentielle au bon processus de compostage.
  • Une grande ouverture, pour retourner facilement le compost. Certaines façades de composteur sont semi-démontables par exemple.

Placez votre composteur à proximité de votre habitation : il doit être facile d’accès pour y apporter régulièrement vos déchets. Privilégiez un lieu ombragé et à l’abri du vent, afin que votre compost ne se dessèche pas trop rapidement.

Nos composteurs designs & compacts 🌱

Cultivez et compostez en ville (en intérieur ou extérieur)

Facile & Sans odeur

Fabrication artisanale

Design

Compact

Modulable

Éligible aux subventions

Découvrir nos lombricomposteurs

Le saviez-vous ?

Il existe des composteurs rotatifs, dont les tambours tournent manuellement, souvent à l’aide d’une manivelle. Ces composteurs facilitent le brassage et la montée en température du compost, et accélèrent ainsi le processus de décomposition des biodéchets.

Quelles sont le contraintes du composteur classique ?

Le composteur de jardin présente l’avantage d’accueillir un grand volume de déchets et de ne pas encombrer votre intérieur. Mais il présente toutefois quelques contraintes :

  • Les allers-retours au jardin peuvent être contraignants, surtout en hiver.
  • Il est relativement dépendant des saisons : le processus de compostage est plus lent en hiver et peut être odorant en été. Ce qui n’est pas le cas d’un lombricomposteur par exemple (voir plus bas).
  • Pour le bon déroulement du processus de compostage, il demande un minimum d’entretien. Il est nécessaire de brasser périodiquement le compost pour à pour l’aérer (une fois toutes les deux semaines), de le retourner (au moins une fois par an), et de contrôler son humidité.
  • Le processus de compostage est relativement long. Comptez entre 6 à 12 mois pour obtenir du compost prêt à l’emploi.
  • Le compost peut attirer certains animaux (rats, mulots, souris, musaraignes).

Composteur de jardin

Les composteurs de balcon ou de cuisine

Si la superficie de votre extérieur est limitée, si vous produisez un volume de déchets réduit, ou si vous avez peu de temps à consacrer à l’entretien du compost, misez sur les composteurs d’appartement ou les composteurs de cuisine ! Ils répondent aux contraintes de la vie citadine.

Lorsque l’on vit en appartement, le compostage soulève souvent quelques réticences. Le manque de place, la peur des mauvaises odeurs, la peur des moucherons ou autres insectes représentent souvent des freins au compostage en appartement. Pourtant, il est tout à fait possible de composter facilement en intérieur sans prendre de place et sans désagréments.

Nous vous proposons de découvrir et comparer deux types de composteurs : le lombricomposteur et le bokashi.

Le lombricomposteur, le compostage par les vers

Le lombricompostage, c’est le compostage à l’aide des vers de compost. Les vers peuvent manger l’équivalent de leur propre poids par jour !

Véritables alliés, ils digèrent nos déchets organiques et les décomposent rapidement en lombricompost, un amendement organique précieux pour vos plantes. Le lombricompostage produit également du lombrithé, de l’engrais liquide naturel à diluer dans votre eau d’arrosage.

Si vous êtes novices en lombricompostage et que vous aimeriez en savoir un peu plus, découvrez notre guide complet du lombricompostage !

Un composteur compact pour l’intérieur comme l’extérieur

Un lombricomposteur peut se placer à l’intérieur comme à l’extérieur. Compact, il ne prend pas beaucoup d’espace. En bref, un composteur d’appartement parfait pour votre cuisine, un bout de balcon ou de terrasse !

A l’extérieur, placez votre lombricompost à un endroit protégé du soleil direct et de la pluie. Il sera nécessaire de le protéger du gel en hiver. Les vers se plaisent dans des températures entre 5 et 30 degrés.

Quel modèle de lombricomposteur choisir ?

La contenance des lombricomposteurs varie généralement entre 10 et 50L. Votre choix dépend du volume de déchets produits par votre foyer.

Il existe différents modèles de lombricomposteurs : vertical, horizontal, à plateaux tournants. A vous de voir quel système est le plus pratique pour vous ! Pour prendre l’exemple d’un lombricomposteur à 4 plateaux, le premier plateau contient les déchets régulièrement ajoutés. Le second plateau contient les déchets en décomposition. Le troisième plateau contient le compost mûr. Le quatrième et dernier bac récupère le thé de compost, récolté grâce au robinet.

Plastique ou terre cuite ? Les lombricomposteurs en plastique ont un prix attractif mais sont peu esthétiques et surtout de mauvaise qualité. Le soleil chauffe les parois, favorisant les variations de température fatales pour les vers. Si vous êtes sensible à l’esthétique, misez sur les lombricomposteurs en terre cuite. Ils régulent mieux l’humidité et la température. C’est le cas de nos composteurs Ceercle, designs & pratiques !

Une méthode de compostage avantageuse

Le lombricomposteur présente de nombreux avantages, notamment par rapport à un composteur classique :

  • Un lombricomposteur est adapté à l’intérieur et prend peu d’espace.
  • Grâce à l’action des vers, le lombricomposteur est inodore.
  • La dégradation des déchets par les vers est plus rapide. Une fois lancé, vous pourrez récolter du lombricompost tous les 3 à 6 mois.
  • Auto-entretenu, le lombricomposteur est simple d’entretien. Inutile de l’humidifier et de le retourner, les vers font tout le travail Ã  votre place !
  • Il s’adapte facilement à toutes les saisons. Les vers travaillent à froid 24h/24 et gardent le lombricompost à une température stable. 
  • Riche en nutriments et micro-organismes, le lombricompost est d’une meilleure qualité que le compost.

Quelques règles à respecter

Somme toute, le lombricomposteur présente peu d’inconvénients. Pour un lombricompost en bonne santé, il est toutefois nécessaire de respecter quelques règles :

  • Respectez le régime alimentaire des vers : certains aliments sont proscrits au lombricompost, comme les aliments vermifuges ou d’origine animale. Pour plus d’informations, lisez notre article : Quels aliments mettre dans son lombricomposteur ?
  • Veillez à l’équilibre entre les apports de matière organique et de matière sèche. C’est la règle des 50/50. Un lombricompost déséquilibré peut dégager de mauvaises odeurs et attirer les insectes.

Pour en savoir plus sur le sujet, découvrez notre article Tout savoir sur le lombricomposteur.

Lombricomposteur de balcon

Le bokashi, un composteur de cuisine basé sur la fermentation anaérobie

Comment fonctionne le bokashi ?

Bokashi, c’est le mot japonais pour « matière organique fermentée Â». Le bokashi est un composteur de cuisine, composé d’un seau, d’un couvercle-presse, et d’un robinet à sa base. Il repose sur un processus de fermentation anaérobie (sans oxygène). La fermentation est accélérée par un activateur de compost, qui contient les bactéries et micro-organismes nécessaires. L’activateur empêche la pourriture des déchets organiques et contrôle ainsi les odeurs.

Le principe du bokashi est simple. Déposez une première couche d’activateur au fond de votre bokashi, déposez vos déchets organiques, ajoutez une dose d’activateur et pressez vos déchets pour évacuer l’oxygène. Et ainsi de suite jusqu’à que votre seau soit rempli !

Grâce à la fermentation des déchets, vous récoltez régulièrement du jus de compost. Dilué dans votre eau d’arrosage, c’est un super engrais pour vos plantes !

Une fois rempli, laissez votre bokashi fermé pendant deux semaines. Vous obtenez une base de compost. Enterrez ce pré-compost pour qu’il finisse de se décomposer. En appartement, mélangez-le à la terre de vos pots ou jardinières sur votre balcon par exemple. Sinon, ajoutez-le à un composteur collectif, à l’image d’un composteur d’immeuble ou de quartier.

Quels sont les points forts du bokashi ?

Le bokashi présente de nombreux points forts :

  • Le bokashi est de petite taille mais possède une bonne capacité de remplissage grâce au pressage des déchets.
  • Contenant hermétique, il n’attire pas les insectes.
  • Le bokashi permet de composter tous les déchets de cuisine sans exception, comme la viande et les produits laitiers.
  • Il demande peu dentretien et de manipulation. Le bokashi n’a pas besoin d’être retourné, aéré ni humidifié. Il n’a pas besoin d’un équilibre entre matières organiques et matières sèches.
  • Le bokashi ne dégage pas de mauvaises odeurs.

Quels sont les points faibles du bokashi ?

Cependant, le bokashi ne permet d’obtenir qu’un pré-compost, et non pas un compost mûr. Un désavantage par rapport au lombricomposteur, dont le lombricompost est prêt à l’emploi.

Quelle différence entre Bokashi et lombricompost ?

Ces deux méthodes de compostage présentent des points communs. Les deux facilitent le compostage en intérieur et sont adaptés aux petits espaces. Elles sont sans odeur et demandent peu d’entretien. Elles permettent de récolter du thé de compost, un engrais liquide naturel pour vos plantes.

Mais elles présentent des différences du point de vue des déchets autorisés et de l’état du compost récolté. Si le bokashi permet de composter tout type de déchets, ce n’est pas le cas du lombricomposteur, au sein duquel certains déchets sont interdits. Contrairement au lombricomposteur, le bokashi ne permet pas de récolter un compost prêt à l’emploi, seulement un pré-compost.

En conclusion : quel est le meilleur composteur pour vous ?

En résumé, le composteur de jardin sera parfait pour les personnes avec un jardin et ayant besoin de composter un grand volume de déchets. A l’inverse, le lombricomposteur ou le bokashi seront adaptés aux personnes ayant peu d’espace à leur disposition, produisant un volume plus réduit de déchets, et à la recherche d’un composteur sans odeur et demandant peu d’entretien.

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0.00