New !

Payez en 3x ou 4x sans frais avec Alma

LIVRAISON OFFERTE avec le code MAMAN 🌱
Chez vous sous 7 jours 📦

Que faire avant de démarrer son potager en Ville ?

Vous vous préoccupez de votre manière de consommer, vous avez envie d’agir pour l’environnement tout en apprenant et en vous faisant plaisir…

Faire un potager en ville chez soi est une démarche à la fois esthétique, engagée et responsable !

Rassurez-vous, vous êtes sur la bonne voie : un peu de motivation, de patience, beaucoup d’observation, et surtout la fierté de produire vos propres fruits et légumes bio de façon naturelle.

Et même si vous ne disposez pas de jardin ou d’un terrain avec un accès à la terre : cultiver son potager en ville c’est faisable ! Pour mettre toutes les chances de votre côté voici un petit guide récap des conseils et astuces pour cultiver votre potager en ville.

Quand commencer mon potager ?

L’idéal pour lancer son potager reste le printemps, généralement il est fait ainsi car cela coïncide à la période des semis et des plantations d’une bonne partie de fruits et légumes.

Au printemps, on trie ses graines, on sème, et on récolte nos premiers légumes primeurs. Veillez à protégez vos jeunes plants du gel, par exemple la tomate, en les laissant à l’intérieur derrière une fenêtre.

Mais pas de panique, si vous êtes déjà en pleine saison estivale, vous pouvez aussi vous y mettre. Il vous faudra juste préparer le terrain pour les semis de la rentrée en septembre des légumes qui tiendront tout l’hiver.

La calendrier du potager en ville

Le calendrier du potager se divise en trois grandes saisons

  • Le printemps: on sème les légumes de printemps et d’été, et on récolte les légumes de printemps
  • L’été : on plante les légumes d’été, on les récolte, et on sème les légumes d’automne hiver
  • L’automne-hiver : on récolte les légumes d’automne hiver et on trie ses graines

Il est donc indispensable de se renseigner sur la meilleure période de semis et de plantation de chaque légume que vous allez cultiver dans votre jardin. Rassurez-vous, pour de nombreux légumes vous pouvez semer et planter sur plusieurs mois dans l’année.

De nombreux ouvrages et sites proposent calendrier de l’année ou de saison au potager, avec les périodes propices pour semer, repiquer vos plantations, récolter …

Déterminer l’exposition lumineuse

Parmi les conseils les plus importants à prendre en compte, il vous faut déterminer l’exposition de votre espace de culture par rapport au soleil.

Étape assez banale en apparence mais pourtant cruciale pour vos végétaux.

Une fois vos plants en tête vous pouvez connaître les besoins d’ensoleillement de vos plantes ce qui vous orientera vers une place définie.

La lumière et l’ensoleillement sont donc essentiels pour que votre potager se développe en pleine ville. La plante transforme la lumière en énergie via la photosynthèse.

Même si des variétés sont bien adaptées à l’ombre, il faut réfléchir où placer son potager pour lui assurer un ensoleillement optimal, surtout quand on veut faire pousser des légumes.

Choisir la taille et l’emplacement de son potager en ville

Une autre question à se poser : quelle est la surface que vous souhaitez dédier à votre potager urbain ? Celle-ci devra être réfléchie selon l’espace dont vous disposez et du temps que vous voulez consacrer à vos plantes.

Si vous habitez en ville, et que vous disposez d’un balcon, d’une terrasse ou d’un rebord de fenêtre, le manque de place peut vite être contraignant. Pourtant il vous sera quand même possible d’avoir un potager version mini !

Si vous êtes jardinier débutant ou amateur, un petit espace sera peut-être de rigueur pour commencer. Vous gagnerez en confiance au fil des saisons et pourrez augmenter progressivement la taille de vos cultures. Le potager est un terrain sur lequel on peut vite être débordé, alors mieux vaut commencer par des petites victoires !

Que faire pousser dans un potager en ville ?

Maintenant que vous avez déterminé une zone ou une parcelle pour vos cultures, que vous connaissez l’exposition au soleil, et que vous savez en quelle saison du potager nous sommes, vous pouvez démarrer votre choix des variétés et du matériel.

Vous l’avez compris, le choix des fruits et légumes cultivables dépend de l’espace dont vous disposer, de l’ensoleillement, et de vos envies. Généralement, les citadins jardiniers qui ont un balcon cultivent des radis, des salades, des aromatiques voire des tomates cerises. Ces plantes sont bien adaptées car elles poussent relativement vite et s’adaptent à la culture en pot.

Bien choisir ses pots et jardinières

Pour choisir vos pots, prenez plutôt des contenants écologiques plutôt en terre cuite ou en bois qu’en plastique, il sont plus efficaces pour la gestion de l’eau et de l’humidité.

Si vous envisagez du jardinage d’herbes aromatiques ou de petits légumes, des pots de 20 cm de profondeur feront l’affaire. Si vous souhaitez cultiver des tomates, courgettes ou des arbustes fruitiers, au moins 40 cm de profondeur est requis pour leurs racines.

Pour se développer, vos plantes ont besoin de nutriments qu’elles puisent dans le sol via leurs racines. En pleine terre elles bénéficient de la biodiversité du sol, mais en pot c’est à nous de les nourrir avec de l’engrais, du compost, du paillage (feuilles mortes, carton, épluchures). Vos plantes ont donc besoin d’un sol bien structuré et aéré pour s’ancrer et déployer les racines.

Pour faire pousser des légumes en ville, il vous faudra un terreau riche et il faudra nourrir vos plantes avec du compost.

Avec la culture en pots, attention à la gestion de l’eau et de l’arrosage. Le terreau sèche plus vite qu’en pleine terre, il faut donc faire des apports en eau réguliers mais en petite quantité pour ne pas étouffer les racines.

Faire un potager écologique pour la biodiversité

Pour un potager en ville écologique, attirez les insectes auxiliaires (abeilles, coccinelles…) qui aux côtés des bactéries, champignons, et insectes du sol assureront des plantes en bonne santé. Attirez-les en semant des fleurs et herbes mellifères (qui attirent les pollinisateurs). Créez des zones d’ombres et des cabanes à oiseaux sur votre balcon pour faire revenir la biodiversité. Renseignez-vous sur les principes de la permaculture à ce sujet, cela vous aidera à créer une oasis végétale en pleine ville !

Vous l’avez compris, avant de démarrer son potager de balcon terrasse, il faut le bon guide, le bon conseil et les bons outils ! Alors même avec une petite surface, on peut se faire plaisir par un jardinage bio, raisonné, et ça toute l’année !

Pour aller plus loin, découvrez notre articles autour du jardinage en ville 🌱 :

Recevez le calendrier du potager

Bons plants, astuces de jardinage et recettes de saison

Recevez par mail le calendrier du potager

Tous nos conseils pour jardiner et composter sur son balcon chaque mois dans votre boîte mail

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le calendrier du potager

Quels légumes cultiver en Mars ?

Jardiner sur son balcon

Laisser un commentaire