L’histoire de la verveine

Connue pour ses bienfaits digestifs, la verveine citronnelle est présente dans de nombreux jardins, notamment pour son côté odorant très prisé. Très réputée au Pérou, son pays d’origine, elle occupe une place centrale dans la gastronomie amérindienne. Plus atypique, elle est l’ingrédient principal d’une boisson gazeuse péruvienne, le Inca Kola.

Son arrivée en Europe est à mettre au profit des conquistadors espagnols et des botanistes français. À son arrivée, elle est surnommée l’herbe de la princesse par le professeur Casimiro Gomez de Ortega en l’honneur de la princesse des Asturies Marie louise de Parme.

La verveine va trouver sa place au sein du merveilleux jardin botanique de Madrid et sera totalement introduite sur le vieux continent par le naturaliste français Joseph Dombey. Cette introduction relève du miracle : lors de son retour d’expédition au port de Cadix en 1785, il voit l’ensemble de sa collection saisie puis laissée à l’abandon dans un entrepôt de la ville. Il réussit malgré tout à faire repartir un plant de verveine très mal en point !

Dès lors, la verveine est devenue une plante odorante très prisée dans les pays du bassin méditerranéen.

Cultiver la verveine

Pour planter la verveine, il vaut mieux attendre le début des chaleurs du mois de mai afin d’éviter tout risque de gelée.

Les besoins de la verveine sont multiples : un sol léger, frais et riche en humus mais aussi une bonne exposition au soleil sont fortement recommandés. Si le sol est bien drainé, la plante va être en capacité de résister à des gelées atteignant 7°C. Pour cela, il est également grandement conseillé de venir disposer à son pied des plantes annuelles parfumées. De plus, n’hésitez pas à apporter un paillage en octobre pour limiter l’impact des faibles températures.

Dans le cas d’une culture en pot, il en faut un de 30 à 35 cm de diamètre. Préparez votre pot en mettant un quart de sable et trois quarts de terreau. Bien évidemment, si vous avez un peu de compost, n’hésitez pas à venir en ajouter à la surface. Fin octobre, il est important de rentrer le pot à l’abri des faibles températures.

Pour l’arrosage, il faut venir arroser régulièrement le plant pendant un mois après sa plantation. Ensuite, il suffira d’apporter de l’eau lorsqu’il fera très chaud.

Pour cultiver, rien de très compliqué, il suffit de venir récolter, lorsque l’on a besoin, les feuilles.

Si vous avez décidé et pu conserver votre verveine durant l’hiver, il est intéressant d’apporter du compost et tailler son plant pour l’aider à repartir. Pour cela, il faut tout d’abord retirer les branches mortes, puis venir couper la tige à trente centimètre du pied environ. La dernière étape consiste à couper les extrémités des tiges pour aider la plante à se développer.

Tout ce composte dans la verveine.

Cuisiner la verveine

Stimulatrice, facilitatrice de digestion et sédative, sont autant de mots qualifiants la verveine. Cette plante à l’odeur citronnée apporte de nombreux bienfaits, ce qui explique son utilisation pour confectionner des huiles essentielles notamment. L’utilisation de la verveine citronnelle pour la cuisine concerne principalement les plats sucrés. En effet, nous avons déjà tous entendu parler des tisanes à la verveine mais beaucoup moins de l’utilisation de cette dernière dans une confiture de fraise par exemple.

La recette : Glace à la verveine (sans sorbetière)

Ingrédients (environ 8 boules)

  • 3 poignées de feuilles de verveine
  • 75 g de sucre semoule
  • 30 cl de lait frais entier
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • 3 jaunes d’oeufs

Crédit photo : Page Glaces et Gâteaux

Préparation

🌿 Étape 1 : Dans une casserole, faites chauffer le lait et la crème et coupez le feu dès le début de l’ébullition. Incorporez la verveine et laissez infuser pendant une trentaine de minutes.

🥚 Étape 2 : Pendant ce temps, blanchissez les jaunes d’oeufs avec le sucre dans un saladier. Y ajouter la crème à la verveine en la filtrant pour retirer ses feuilles. Homogénéisez.

👩‍🍳 Étape 3 : Remettez le tout dans la casserole à feu doux. Chauffez lentement pour faire épaissir en remuant délicatement à l’aide d’une cuillère en bois (soyez patient !). La préparation doit napper la cuillère.

🧊 Étape 4 : Une fois le mélange épaissit, versez le tout dans le saladier, laissez refroidir puis réservez une nuit au réfrigérateur.

Le petit plus Ceercle : Optez pour la verveine citronnelle, son parfum délicat apportera une touche de fraîcheur à la glace.

 

Si vous reproduisez nos recettes, partagez-les nous sur les réseaux sociaux en mentionnant Ceercle (Instagram, Facebook, LinkedIn, Twitter)

Lire aussi : Le piment / le poivron, L’estragon, Le romarin, Le radis, La tomate, Le basilic, Le thym, La capucine