L’histoire de la sarriette

Originaire du bassin méditerranéen, la sarriette est devenue avec le temps quelque peu méconnue du grand public. Et pourtant, son utilisation était très courante dans l’empire romain et égyptien. Il y a 3 000 ans, elle était couramment utilisée comme une plante aromatique et condimentaire. Mais la signification en latin signifie tout autre chose. En effet, la traduction française du mot latin satureja signifie « herbe de satyre » dû à ses vertus aphrodisiaques.

Son apparition dans les régions plus éloignées du bassin méditerranéen est à mettre à l’actif des armées romaines.

À la fin du premier millénaire, la sarriette semble être une des plantes les plus importantes en France. En effet, elle fait partie des 94 plantes inscrites dans l’ouvrage « De villis vel curtis imperiabilis », qui fait office de liste obligatoire à planter dans les potagers de ses domaines et des monastères.

Cultiver la sarriette

Cette aromatique peut être plantée en avril-mai ou en octobre-novembre pour une récolte tout au long de l’année. Avec de nombreuses variétés présentent dans de nombreuses régions à climats variés, la sarriette est considérée comme une aromatique rustique.

Très mellifère, cette herbacée possède des feuilles de petites tailles mais très odorantes. De juillet à octobre, elle laisse apparaître des fleurs allant du blanc au rose, pour notre plus grand plaisir.

Peu d’exigences pour planter la sarriette, il faut uniquement éviter les sols argileux, pour le reste un sol léger, sec et pauvre fera l’affaire. Pour les sols argileux, il peut être intéressant de mélanger votre sol avec un peu de sable. Préférez-lui une exposition bien ensoleillée et n’hésitez pas à l’associer à des tomates. Répulsif naturel des pucerons, elle saura protéger vos petits fruits rouges.

Vivace ou annuelle, sa taille peut mesurer entre 20 et 40 centimètres en moyenne. Elle ne nécessite pas spécialement beaucoup d’eau, l’arrosage est donc à réaliser de manière occasionnelle quand la terre semble sèche. Même si elle est rustique, il est recommandé de pailler en automne afin de passer les températures froides de l’hiver.

Au niveau de la récolte, rien de très compliqué, les feuilles peuvent être récoltées tout au long de l’année. Cependant, il est préférable de réaliser votre cueillette au début de la journée.

Les feuilles de la sarriette se consomment fraîches. Toutefois, on peut les sécher entières ou les réduire en poudre. À conserver dans un bocal hermétique. 

Cuisiner la sarriette

Si les bienfaits médicaux de la sarriette sont indéniables c’est notamment lié à la présence d’une molécule de la famille des phénols. La Carvacrol est une molécule réputée pour ses bienfaits antibactériens. Vitamines, minéraux, glucides, protéines et lipides sont autant d’éléments présents dans la sarriette.

Cette composition explique donc les nombreuses vertus qu’on lui associe :

  • Antibactérienne, anti-mycosique et anti-parasitaire
  • Régulatrice de stress
  • Favorise le développement du système immunitaire
  • Facilitatrice de digestion
  • Guérisseuse d’infections urinaires
  • Efficace contre les rhumatismes, les toux bronchiques et les infections respiratoires

Au niveau de son utilisation, elle peut être utilisée en cuisine pour rehausser certains plats comme des légumes, des grillades et des sauces. Au même titre que le thym, le romarin et d’autres, elle est considérée comme une herbe de Provence. Elle pourra venir relever vos vinaigres et vos salades.

Recette : Salade de figue, feta & sarriette

Ingrédients

  • 500 g de figues
  • 200 g de feta
  • 1 branche de sarriette
  • Quelques feuilles de salade mélangées
  • 3 c.à.s d’huile d’olive
  • 1 c.à.s de miel
  • 3 c.à.s de vinaigre de vin rouge
  • Sel, poivre noir concassé
Copyright : https://www.marieclaire.fr

Étapes

  1. Lavez et essuyez les figues. Coupez-les en deux (ou en quatre pour les plus grosses).
  2. Faites chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive dans une poêle.
  3. Faites-y revenir les figues 2 min puis ajoutez le miel et le vinaigre, salez, poivrez, mélangez délicatement.
  4. Préparez la verdure et déposez là sur vos assiettes.
  5. Coupez en dés la feta et éparpillez là sur la verdure.
  6. Versez le contenu de votre poêle sur vos assiettes.
  7. Remettez la poêle sur feu vif et déglacez au vinaigre.
  8. Faites quelques bouillons et versez sur la salade.
  9. Parsemez de sarriette et servez.

Bon appétit !

 

 

Si vous reproduisez nos recettes, partagez-les nous sur les réseaux sociaux en mentionnant Ceercle (Instagram, Facebook, LinkedIn, Twitter)

Lire aussi : La poireauLa verveineLe piment / le poivron, L’estragon, Le romarin, Le radis, La tomate, Le basilic, Le thym, La capucine